Association Geza Roheim

Annonces passées

 

 
 


Critique rédigée par Marion Géry


Aimer ses enfants ici et ailleurs - M.R. MoroSi ce livre est écrit au singulier nul doute qu’il rend compte avec grâce et conviction d’un immense travail mené collectivement (ce que l’auteur appelle avec humour et tendresse « la petite armée » de personnes qui l’aide au quotidien). Il faut être en effet nombreux pour se relayer et penser ensemble aux souffrances des enfants ici et ailleurs qui se déclinent de manière si singulière ! Observations, souvenirs personnels puisés dans ses voyages ou ses rencontres, détours théoriques, vignettes cliniques, commentaires sur des sujets brûlants (le port du voile, l’adoption, la laïcité, la violence à l’école) rien n’est convenu chez Marie Rose Moro qui affiche une belle liberté de penser, et trouve encore une fois les mots pour dire simplement la complexité du métier de parents et de soignants. Belle démonstration : l’insatiable besoin de comprendre, de croiser les regards, et de multiplier les points de vue vivifie  autant la passion de soigner qu’il permet de reconnaître et d’accepter en certaines circonstance les limites du cadre  thérapeutique transporté ça et là. Finalement tout est toujours à inventer. Et puis il fallait bien oser la poser ces questions adorablement impertinentes : Pourquoi nos enfants tant désirés et tant aimés en Occident,  grandissent-il  parfois si difficilement ? Que manque-t-il donc à ces chérubins qui se transforment parfois « en petits monstres »et que leurs parents dépités finissent par amener en consultation pour dire qu’ils ne comprennent plus ces  enfant là qui ont tout et qui continuent  de les faire souffrir par leurs échecs répétés et bruyants (difficultés comportementales, scolaires..) ?
Et comment cela se passe t-il ailleurs, dans ces familles où les enfants paraissent sans être attendus, peuvent repartir, ne sont pas nommés tout de suite, appartiennent à une lignée plutôt qu’à une autre, circulent entre les membres de leur groupe d’appartenance ? Nul doute, nos manières de penser les enfants sont multiples c’est aussi dont l’auteur est venu  témoigner en s’appuyant sur des histoires cliniques présentées avec tact.
Vivement le prochain livre !

Marion Géry

Éditions Odile Jacob

 

Annonces passées

Début de la partie : ethnopsychanalysespacehaut de cette pagespacePage d'accueil

 

© Association Géza Róheim - Fermi Patrick - 17 septembre 1998.space27/12/07