Association Geza Roheim

Archives des annonces

 

 



psychologie transculturelle et psychopathologie,
Occident - Asie orientale

Dr luong Cân-Liêm


Psychologie transculturelle et psychopathologie - Occident - Asie orientale -- Luong Can-LiemLes visiteurs de notre site ont déjà pu apprécier les travaux de Luong Cân-Liêm [vn : Lương Cần Liêm],  Hommage à la culture vietnamienne - à propos du culte des ancêtresAccueil du nourrisson : modernité de quelques rites vietnamiens (avec Nguyen Thành-Châu et  Le-Thi Hong Nhung), L'adolescence en guerre (avec H.N. Barte, T.C. Nguyen, T.T. Tran, V. Dausse, X.D. Lam)

Ce dernier livre, Psychologie transculturelle et psychopathologie. Occident - Asie orientale, représente une forme de synthèse et d'aboutissement des précédents ouvrages de Luong Cân-Liêm [bibliographie ci-dessous]. L'auteur se propose d'étudier les champs cliniques transculturels recouvrant l'Occident et l'Asie. L'originalité de ce travail est parfaitement exposée dans l'image suivante : « On met deux objets différents debant un même miroir théorique, puis un seul objet devant deux miroirs culturels différents. »(p.8). Pour ce faire, Luong Cân-Liêm  réfère une grande partie de ses analyses aux trois grands courants de pensée que sont le bouddhisme, le taoïsme et le confucianisme. Ces trois enseignements, une expression usuelle vietnamienne la condense par tam giáo, comprise le plus souvent par "réunion des trois religions". Il s'agit déjà là d'un problème de traduction  mais aussi d'un problème philosophique. On aurait en effet bien du mal à dire théologique car aucun dieu ne traverse réellement ce tam giáo. Pour autant, il est difficile de ne pas qualifier religieuses ces conceptions, ces croyances et les pratiques qui y sont associées. Ces questions traversent le livre du Dr Luong car elles sont quelque part à une l'intersection de l'ensemble des sciences humaines. Que les lecteurs peu instruits de ces trois doctrines se rassurent, Luong Cân-Liêm les présentent avec clarté avant d'étudier les relations possibles avec la psychologie.

C'est là, le coeur de ce travail, « ...Notre lecture des symptômes est née d'une expérience transculturelle. L'enseignement bouddhique nous semble plus apte à éclairer le processus de la névrose et de l'enseignement taoïste plus proche pour comprendre la psychose. Personne ne grandit, ni n'évolue sans son contexte de société. C'est pourquoi l'enseignement confucéen conçoit concrètement que c'est par la famille que l'humain construit son devenir. De plus, il dit que le processus de l'esprit est de nature politique. Cette proposition nous fera considérer que les mouvements intrapsychiques sont aussi dans des rapports de nature politique après que l'individu ait eu intégré la nature politique de ses relations en société...  »

Les qualités et l'originalité de la perspective développée par Luong Cân-Liêm possèdent cependant peut-être aussi une face critique ou, si l'on veut rester dans une pensée vietnamienne, un côté dương et un côté âm, le yang et le yin chinois. Tout dépend de la manière dont on conçoit la science psychologique. La veut-on "autonome" -- sur le modèle scientifique classique -- ou bien veut-on "l'articuler" avec des dimensions morales -- entendues au sens philosophique --, voire avec des valeurs comme la vérité, la liberté, le bonheur ... ? La quasi totalité des courants psychologiques peuvent se distribuer le long d'un cursus reliant ces deux alternatives. C'est une affaire de choix idéologique. Des orientations aussi éloignées que la psychanalyse de Freud, mais ce n'est pas forcément le cas de tous ceux qui s'en réclament, et les approches comportementales et cognitives ont fait le choix de "l'autonomie", d'autres s'inscrivent dans une perspective humaniste, vaste éventail intégrant des facettes religieuses, philosophiques, politiques, sociales etc.

Les lecteurs de ce livre riche et dense en idées seront inévitablement renvoyés à eux-mêmes. Leurs appréciations de ce travail dépendront de leurs propres positions épistémologiques car, à notre humble avis, il s'agit bien plus de cela que d'une véritable différence de pensée entre l'Occident et l'Asie orientale. Luong Cân-Liêm oblige à penser.

Patrick Fermi - 7 février 2008




L'auteur et sa bibliographie

Luong Can-Liêm est né en 1952. Il est psychiatre et Docteur en Psychologie, chargé d'enseignement à la faculté Paris XIII et psychiatre au Centre Minkowska (Paris) pour la santé des réfugiés et migrants. Il est par ailleurs Président de l'Association Scientifique Franco-vietnamienne de psychiatrie et de psychologie médicale. Luong Can-Liêm a participé à plusieurs ouvrages collectifs dont le Manuel de psychiatrie transculturelle (sous la dir. de M. R. Moro). Par delà ses deux thèses, Contribution à l'étude psychologique des migrants : Les vietnamiens à Paris de 1970 - 1979 , université de Paris V (1980) et Contribution à la psychologie politique à la lumière de l'histoire contemporaine du Vietnam et des vietnamiens - université de Bretagne -, ses propres livres sont :

  • Bouddhisme et Psychiatrie, Paris, Editions L'Harmattan, 1992

  • Psychothérapie bouddhique, Paris, Editions L'Harmattan, 2002

  • Psychologie Politique De La Citoyenneté, Du Patriotisme, De La Mondialisation - Sept Études Cliniques, Paris, Editions L'Harmattan, 2002

  • De la psychologie asiatique : L'humain, le politique, l'éthique, Paris, Editions L'Harmattan, 2004

Bouddhisme et psychiatrie

Psychothérapie bouddhique

Psychologie politique

De la psychologie asiatique


Psychologie transculturelle et psychopathologie. Occident - Asie orientale  a  été publié par les éditions You Feng, en novembre 2006, sous le numéro ISBN 2-84279-234-3. Il contient 433 pages et coûte généralement 25 euros.

Archives des annonces

Début de la partie : ethnopsychanalysespacehaut de cette pagespacePage d'accueil

 

© Association Géza Róheim - Fermi Patrick - 17 septembre 1998.space24/02/12