Page d'accueil

 

Texte paru dans :

Carnet Psy n°33 - 1998 (5183 octets)grille.gif (47 octets)Tête de Méduse - (7952 octets)

 

 

grille.gif (47 octets)Notre travail clinique auprès des personnes et des familles migrantes ou d’origine étrangère se fait dans le cadre de l’Unité de Consultation Interculturelle dépendante du centre Hospitalier Spécialisé de Cadillac (Gironde) et en relation avec l’Association Géza Róheim.

Rectification : l'information ci-dessus était exacte jusqu'en septembre 2010. Aujourd'hui, le Centre hospitalier s'est désengagé de cette mission ; peut-être ne la juge-t-il plus prioritaire ? Quoiqu'il en soit, l’Association Géza Róheim poursuit les consultations auprès de ces populations mais dans un autre cadre.


grille.gif (47 octets)Notre objectif principal est d’apporter une aide psychologique aux personnes dont les difficultés sont liées à l’acculturation ou s’expriment au travers de leur monde culturel. Nous intervenons aussi auprès des professionnels travaillant auprès de ces personnes avec l’objectif d’apporter un complément culturel et méthodologique sans se substituer aux démarches déjà existantes.

grille.gif (47 octets)Le cadre humain et technique est constitué par une équipe pluridisciplinaire et pluriculturelle. La consultation est collective et peut se dérouler dans la langue maternelle des consultants avec l’aide de médiateurs-interprètes. Plutôt que de décrire notre fonctionnement qui se réfère globalement aux modèles connus et élaborés à l’hôpital Avicenne et au centre Devereux par Marie Rose Moro et Tobie Nathan, nous exposerons brièvement l’usage que nous faisons de la notion de représentation culturelle.

grille.gif (47 octets)Notre approche se réfère résolument à la notion de complémentarité de Georges Devereux et aux analyses de Freud et de Winnicott concernant les représentations collectives et plus généralement la culture. Pour Freud, ces représentations sont "un trésor" dans lequel on puise pour se protéger de la détresse humaine. Winnicott quant à lui pense la culture dans le prolongement de l’espace transitionnel.

grille.gif (47 octets)L’acte migratoire prend différentes formes mais les personnes que nous rencontrons souffrent toujours d’une manière ou d’une autre de cette difficulté à puiser dans le trésor dont parle Freud et à créer un espace d’acculturation favorable à l’intégration. Pour éviter tout malentendu nous définissons l’intégration comme la capacité à se référer à une culture d’origine et à une culture d’accueil. Ce que nous proposons est simple, c'est d'introduire et de faire travailler par l’évocation et le récit les jeux de représentations culturelles ; non seulement celles des consultants et celles de la culture d'accueil mais d'autres encore. Ces dernières fonctionnent alors comme tiers avec le bénéfice de rendre pensable, représentable un espace interculturel et humain transitionnel permettant une élaboration psychique pour eux et pour nous.

Fermi Patrick
Psychologue clinicien – Ethnologue
Créateur de l’Unité de Consultation Interculturelle (CHS de Cadillac)
Président de l’Association Géza Róheim.

retour éventuel : Retour à Objectifs

Sommaire de la page Ethnopsychanalyseespacehaut de cette pageespacePage d'accueil

page revue le grille.gif (47 octets)04/10/10grille.gif (47 octets)© Association Géza Róheim - Fermi Patrick - page crée en Juillet 1999.