Association Geza Roheim

Annonces passées

 

Dialogue avec Marc Augé de Raphaël Bessis



La manière dont j'ai connu Raphaël Bessis a quelque chose à voir avec un aspect de son livre. Nous nous sommes rencontrés de nombreuses fois et durant 2 ou 3 années mais, de façon virtuelle et mondialisée. C'était en effet dans le cadre d'un groupe de discussion autour de l'anthropologie, groupe qui s'appelait Anthropolist et qui avait été initié par Guillermo Yáñez, professeur d'anthropologie à Ahuntsic au Québec. Nous recommandons d'ailleurs son site, Ethnociel, aux étudiants qui y trouveront de nombreuses ressources en ce domaine.

L'historique des travaux de Marc Augé est en lui-même exemplaire de l'évolution de l'ethnologie que l'air du temps tend à désigner de plus en plus comme anthropologie. De ses travaux en Cote d'Ivoire et au Togo sur la sorcellerie ou sur le sens de la maladie à son "voyage" dans le Métro parisien en passant par son analyse de la surmodernité, Marc Augé explore des lieux et des non-lieux (concepts augéens) bien éloignés de l'exotisme ethnologique classique. Le livre de Raphaël Bessis a le grand mérite de nous proposer en direct (puisqu'il s'agit d'un dialogue) un point de vue singulier sur un ethnologue, sur l'ethnologie et sur le monde d'aujourd'hui. La couverture du dos résume parfaitement le projet et le contenu de cet ouvrage.


« C'est avant tout à un voyage dans l'œuvre d'un des plus importants anthropologues contemporains que nous convie ce dialogue autour d'une anthropologie de la mondialisation dont le programme pourrait s'énoncer ainsi : « il ne s'agit plus d'ethnographier des sociétés (ou des cultures) ''pures'', constituées en totalités closes et autonomes, mais d'étudier le phénomène même de la coexistence (interrelations, mixité ou ''métissage'', homogénéisation corrélative d'une quête de la différence à tout prix, etc.) entre des mondes différents (le même et l'autre, le local et le global.) au sein d'un même espace-temps, celui qui nous est contemporain et dont nous sommes à la fois acteurs et spectateurs. » (M. Augé) ».

Un compte rendu de cet ouvrage est aussi consultable sur ethnographiques.org

Anthropologue, directeur d'études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (et président de l'EHESS de 1985 à 1995), Marc AUGÉ après de nombreux terrains en Afrique (sur la sorcellerie, les prophètes-guérisseurs, le fétiche,.) se mobilisa pour étendre l'anthropologie à l'étude des sociétés occidentales, et plus largement aux « mondes contemporains », à cette intrication des cultures bien connue des mondes coloniaux, qui aujourd'hui prend le nom de ''mondialisation''.


Raphaël BESSIS, doctorant en anthropologie (EHESS) et en philosophie (Paris-X Nanterre), il conduit une recherche sur la notion de frontière, qu'il pense à l'aide des travaux de B. Mandelbrot (physique des fractales), de D. Winnicott (espaces transitionnels), de V. Turner (espaces liminaires), et de F. Hallé (structures réticulaires propres aux végétaux) afin de décrire la topologie, la psychologie et l'anthropologie réticulaire des singularités au sein de la mondialisation.


De nombreux textes de Raphaël Bessis sont consultables en ligne.



Annonces passées

Début de la partie : ethnopsychanalysespacehaut de cette pagespacePage d'accueil

 

© Association Géza Róheim - Fermi Patrick - 17 septembre 1998.space20/09/09