l'air du temps

article Systèmes de Nomination en Asie du Sud-est. P Fermi
a lire sites
evenement ancien numero

La dernière clef des songes

08/03/12


L'air du temps plutôt qu' Actualités car les informations données ici ne sont pas forcément tombées de la dernière pluie.



Les éditeurs et libraires désireux de nous soutenir et de se voir cités sont les bienvenus.

A lire....

bturqomb.gif (1016 octets) Le monde occidental est si fier de sa Raison prétendument héritée d'un miraculeux Logos qu'il a sous-estimé, voire dénié la complexité et le "polymorphisme" du monde hellénique. Le Sorciers grecs, d'André Bernand, Fayard, Coll. Pluriel, H n°8762, 1991, remédie à cette occultation trop savamment entretenue. Ouvrage à rapprocher du Les Grecs et l'irrationnel de Dodds, plus ancien (1959), chez Flammarion, coll. Champs, n°28, 1977.

bturqomb.gif (1016 octets) La géographie culturelle, Paul Claval, Nathan, Coll. Fac.géographie, 1995. Ceux qui se sont détournés d'une géographie scolaire trop pleine de chiffres, de PNB, de localisations d'industries à apprendre par cœur, de courbes démographiques pourront se réconcilier avec une géographie dans laquelle des hommes s'approprient et donnent du sens à l'espace, dans laquelle ils communiquent avec les aléas des identités culturelles, dans laquelle les technologies portent l'empreinte des histoires humaines.

bturqomb.gif (1016 octets) Premières nations - un avenir pour les peuples autochtones - Julian Burger, éd. ANAKO, 2000. La privation et/ou l'annexion de territoires, les droits bafoués sont bien sûr des actes dont chacun peut imaginer les effets dévastateurs mais sait-on avec autant de relief  l'importance de la construction d'un barrage, d'une éducation orientée, des chercheurs d'or, de la déforestation pour des peuples autochtones ? Savez-vous qu'un enfant aborigène australien entre 10 et 17 ans a dix-huit fois plus de "chances" d'être incarcéré qu'un autre enfant australien ? Mais il y a aussi tous les combats, les projets alternatifs, les reconquêtes de la dignité...Ce livre parle de tout cela dans une agréable mise en page pleine d'illustrations.

bturqomb.gif (1016 octets) Immigration  et maternité, sous la direction d'Odile Reveyrand-Coulon, Presses Universitaires du Mirail, Toulouse, Coll. interculturels, 1993. Ana Vasquez, Isabelle Gebhardt, Zohra Guerraoui, Marie-Pascale Verger et Elisabeth Boule ont participé à cet ouvrage qui montre à travers des situations concrètes de l'accès à la maternité toute la complexité des problèmes de l'acculturation.

bturqomb.gif (1016 octets) Le fétiche africain - Chronique d'un "malentendu" -, Michèle Tobia-Chadeisson, L'Harmattan, 2000. Cette histoire de la perception de l'altérité religieuse ne fait pas que révéler l'ethnocentrisme. Il souligne aussi l'imperfection de nos catégories anthropologiques comme le magique, le religieux, le sacré, le sorcier etc... La question de l'esthétique est aussi présente.

 




Les sites du moment

bturqomb.gif (1016 octets)Le dictionnaire biographique de l'anthropologie psychanalytique, de l'ethnopsychanalyse et de la psychothérapie interculturelle, sous l'autorité de Johannes Reichmayr, Biographisches Lexikon der psychoanalytischen Ethnologie, Ethnopsychoanalyse und interkulturellen psychoanalytischen Therapie, s'appelle LEX-EPSA. Véritable mine de ressources en ces domaines !

bturqomb.gif (1016 octets)Visitez le site de COFRIMI , organisme de COnseil et FoRmation sur les Relations Interculturelles et les MIgrations ayant son siège à Toulouse. Vous y trouverez les présentations des formations, des exemples d'Etudes et d'Analyses. COFRIMI édite aussi une revue Cahiers. Parmi les thèmes traités : Enfants et jeunes de parents immigrés.... Droit de la famille au Maghreb ...Pratiques cliniques, psychopathologie et démarche interculturelle...Vous pouvez aussi contacter Viviane Houbaine par courriel ou écrire à COFRIMI, 3, cheminement Cambert, 31100 Toulouse.

sosnet - droits Vous êtes étrangers, migrants ou vous travaillez dans le champ de l'immigration, de l'interculturalité etc. cliquez sur le logo de SOS Net vous y trouverez toutes les réponses aux questions relatives à tous les aspects du Droit des étrangers en France. Citation suivante extraite de histoire du peuplement et des migrations.

espace"Les hôtes et les étrangers doivent occuper une place dans ton royaume. Fais-leur bon accueil et laisse aux étrangers leur langue et leurs usages, car il est bien faible et bien fragile le royaume qui emploie une seule longue et partout les mêmes coutumes. Ne manque jamais d'équité ni de bonté envers ceux qui sont venus se fixer ici. Traite les avec bienveillance, afin qu'ils se sentent mieux chez toi que dans n'importe quel autre pays"
espaceEtienne 1er de Hongrie (959 - 1038) exhortation à son fils Imré

 



Un évènement...

bturqomb.gif (1016 octets) Texte d'appel paru dans la presse : " Appel à signatures pour la Palestine "

"Citoyens du pays dans lequel nous vivons et citoyens de la planète, nous n'avons pas de raisons ni pour habitude de nous exprimer en qualité de juifs.

Nous combattons le racisme dont bien sûr l'antisémitisme sous toutes ses formes. Nous condamnons les attentats contre les synagogues et les écoles juives qui visant une communauté en tant que telle et ses lieux de culte, internationalisent le conflit du Moyen-Orient. Nous refusons l'internationalisation d'une logique communautaire qui se traduit, ici même, par des affrontements entre jeunes d'une même école ou d'un même quartier.

Mais, en prétendant parler au nom de tous les juifs du monde, en s'appropriant la mémoire commune, en s'érigeant en représentants de toutes les victimes juives passées, les dirigeants de l'Etat d'Israël s'arrogent le droit de parler aussi malgré nous en notre nom. Personne n'a le monopole du judéocide nazi. Nos familles ont eu leur part de déportés, de disparus, de résistants. Aussi le chantage à la solidarité communautaire, servant à légitimer la politique d'union sacrée des gouvernants israéliens, nous est-il intolérable.

Dans l'escalade de la violence, des actes inadmissibles sont commis des deux côtés. C'est hélas le lot de toute logique de guerre. Mais les responsabilités politiques ne sont pas également partagées. L'Etat d'Israël dispose d'un territoire et d'une armée. Les Palestiniens des territoires occupés et des camps de réfugiés, sont condamnés à vivre sous tutelle d'une économie mutilée et dépendante, dans une société estropiée, sur un territoire en lambeaux, lacéré de routes stratégiques et semé de colonies juives.

Si la provocation calculée d'Ariel Sharon sur l'esplanade des mosquées, avec l'accord et le soutien d'Eh Barak, a pu mettre le feu aux poudres, c'est que la situation était déjà explosive du fait des manoeuvres dilatoires dans l'application des accords d'Oslo, de la poursuite de la colonisation juive des territoires, du refus de reconnaître un Etat palestinien dont la proclamation est sans cesse différée. Il n'est pas surprenant que ces humiliations et ces frustrations accumulées aboutissent à la révolte d'un peuple Un pas peut-être irréversible est en train d'être franchi. La provocation symbolique d'Ariel Sharon, en accentuant le caractère confessionnel des affrontements au détriment de son contenu politique, favorise la montée en puissance de forces religieuses extrêmes au détriment des partisans de la paix et d'une Palestine et d'un Israël laïcs. Une course au désastre est engagée. Une guerre civile se profile en Israël même entre juifs et arabes israéliens.

Ce n'est donc pas bien que juifs, mais parce que juifs que nous nous opposons à cette logique suicidaire des paniques identitaires. Nous refusons la spirale mortelle de l'ethnicisation et de la confessionnalisation du conflit. Partisans de la fraternité judéo-arabe, nous réclamons la relance d'un processus de paix qui passe nécessairement par l'application des résolutions de l'Onu, par la reconnaissance d'un Etat palestinien souverain et du droit au retour des Palestiniens chassés de leur terre.

C'est par là que la coexistence pacifiée de différentes communautés culturelles et linguistiques sur un même territoire peut devenir possible."

Premiers signataires :
Isabelle Abramovici, Mireille Abramovici, Raymond Aubrac, Nurith Aviv, Eliane Benarrosh, Miguel Benassayag, Daniel Bensaïd, Haby Bonomo, Irène Borten, Rony Brauman, Suzanne de Brunhoff, Bernard Caroli, Gérard Chaouat, Bernard Chapnik, Jimmy Cohen, Alain Cyroulnik, Philippe Cyroulnik, Sonia Dayan-Herszbrun, Régine Dhoquois-Cohen, Elsa Ebenstein, Lydia Edelstein, Ruy Fausto, Arie Finkelstein, Jean-François Godchau, Jean Griberski, Gérard Grizbec, Jean Harari, Janette Habel, Gisèle Halimi, Martine Hassoun, Eric Hazan, Norbert Holcblat, Esther Joly, Isaac Joshua, Samuel Joshua, Marcel-Francis Kahn, Pierre Khalfa, Hubert Krivine, Daniel Liebman, Michaël Löwy, Henri Maler, Sheila Malouany, David Mandel, Marie-Pierre Mazeas, Marie-Claire Mendès-France, Mireille Mendès-France, Tristan Mendès-France, Allegra Misan, Christophe Otzenberger, Maurice Rajsfus, Jean-Marc Rosenfled, André Rosvègue, Suzanne Saltiel, Catherine Samary, Laurent Schwartz, Dominique Senne, Michèle Sibony, Daniel Singer, Danielle Sivadon, F.Strauss, Stanislas Tomkiewicz, Pierre Vidal-Naquet, Jean-Pierre Voloch, Richard Wagman, Régine Worms, Denise Zarka, Joseph Zarka, Michèle Zemor, Patrick Zylberstein.
Parmi plus de 120 signataires.

Les personnes se sentant concernées par cet appel peuvent joindre leur signature à :

Marcel-Francis Kahn
18 Juliette Lamber, 75017 Paris
Répondeur-fax : 01 44 40 05 27

Ce texte  n'engage pas l'Association Géza Róheim comme personne morale. Nous prenons la responsabilité de la diffuser car elle manifeste une pensée élaborée sous le signe de la raison et de la tolérance.

 

...Vous avez une idée pour les prochaines Actualités ?.... écrivez-moi.

espaceVotez pour ce site au WebOrama

Page d'accueil du sitegrille.gif (47 octets) ancien numerogrille.gif (47 octets)Sommaire de tous les textes en ligne

© Association Géza Róheim - Fermi Patrick - 17 septembre 1998