Association Geza Roheim




l'air du temps


Explication des rêves - La dernière clef des songes

12 sept. 2014


 L'air du temps plutôt qu' Actualités car ces informations ne sont pas forcément tombées de la dernière pluie.



Les auteurs, éditeurs et libraires désireux de nous soutenir et de se voir cités sont les bienvenus.


A lire....

bturqomb.gif (1016 octets)  La quasi totalité des commentaires relatifs au Musée Quai de Branly négligent de mentionner les problèmes soulevés par cette création présidentielle. Parmi les démocraties, il est singulier - et certainement significatif de notre sociologie - que les grands projets nationaux culturels concrétisent les ambitions d'hommes seuls et cela quels que soient les orientations politiques. Les mouvements sociaux des personnels du Musée de l'Homme et les critiques intellectuelles ont été engloutis dans les marées médiatiques. Sur ce sujet, vous pourrez consulter l'article " L’humain " menacé, de André Langaney et Jean Rouch et le livre Le Scandale des arts premiers : La véritable histoire du musée du quai Branly de Bernard Dupaigne (éd. Mille et une nuits, 2006). La mise en avant du concept d'art premier encadré dans un discours humaniste a occulté tout le reste. Quelles critiques auraient pu être entendues et discutées à côté de l'allocution inaugurale de ce musée, le 20 juin 2006 : « Il s'agissait pour la France de rendre l'hommage qui leur est dû à des peuples auxquels, au fil des âges, l'histoire a trop souvent fait violence. Peuples brutalisés, exterminés par des conquérants avides et brutaux. Peuples humiliés et méprisés, auxquels on allait jusqu'à dénier qu'ils eussent une histoire. Peuples aujourd'hui encore souvent marginalisés, fragilisés, menacés par l'avancée inexorable de la modernité. Peuples qui veulent néanmoins voir leur dignité restaurée et reconnue. » (Jacques Chirac)

Les musées ne sont pas seulement les vitrines des histoires et des oeuvres humaines, ils le sont aussi de nos représentations sociales. Dans le chapelet égrenant les Cabinets de curiosité, le Musée d'Ethnographie du Trocadéro (1878), le Musée des Colonies (1931), le Musée de l'Homme (1937), le Musée National des Arts Africains et Océaniens (1960) et le Musée du quai Branly (2006), peut se lire l'histoire de nos regards sur l'Autre. Sur cette question des arts premiers, nous attirons l'attention sur un livre de Mathilde Annaud, Les arts premiers, reflets sauvages d'Occident, éd. Milan, 2007. Ce petit ouvrage, clair et agréable à lire, contient toutes les questions et les critiques liées à ce thème et il ouvre toutes les pistes de réflexion pour qui voudrait aller plus loin. Sur ce site, rappelons que Mathilde est aussi l'auteur d'un article  sur la sorcellerie dans la société tikar du Cameroun.

bturqomb.gif (1016 octets) Malheureusement livre de luxe - mais pouvait-il en être autrement à cause de son exceptionnelle iconographie et de sa densité informative, Objets de pouvoir en Nouvelle-Guinée, sous titré Approche ethnoarchéologique d'un système de signes sociaux, est le catalogue de la donation Anne-Marie et Pierre Pétrequin, éditions de la Réunion des Musées Nationaux. Arcs et flèches, filets, outils, poteries, haches et herminettes, parures, sont quelques-unes des catégories dans lesquelles sont décrits et commentés d'innombrables objets. Il s'agit bien sûr d'un ouvrage de collection mais ses capacités à faire rêver sont exceptionnelles.

bturqomb.gif (1016 octets) L'interprétation des rêves en ethnopsychiatrie est aussi le sous titre de Voyager la nuit de Danièle Pierre, éditions La pensée sauvage, Grenoble, 2005. A partir de psychothérapies de patients, l'auteur fait associer des interprétations traditionnelles marocaines et psychanalytiques.

bturqomb.gif (1016 octets) Nous remercions Claire Papeghin, documentaliste au Centre Hospitalier de Cadillac, d'avoir attiré notre attention sur le dossier Ethnopsychiatrie de la revue Santé mentale au Québec, vol. XXXI, n° 2, 2006. Ce dossier ne fait pas que donner un panorama des pratiques ethnopsy au Québec, il contient de nombreuses analyses et critiques de ces pratiques et des notions théoriques associées. C'est par exemple le cas dans l'éditorial de Yolande Govindama, déjà connue pour son livre Le corps dans le rituel - ethnopsychanalyse du monde indou réunionnais - (Issy-les-Moulineaux, E.S.F. éditeur, 2000)  ou dans le témoignage de Carlo Sterlin, acteur privilégié de l'ethnopsychiatrie québecoise. On y trouvera aussi un article de Claire Mestre sur le rêve et les morts ainsi que de Danièle Pierre dont nous venons de présenter le livre.

bturqomb.gif (1016 octets) La clinique interculturelle en France n'offre pas l'occasion de rencontrer des Inuit mais il est nécessaire de prendre de la distance avec les cultures auxquelles nous sommes habituellement confrontés, aussi Être et renaître inuit de Bernard Saladin d'Anglure, ouvrage préfacé par Claude Lévi-Strauss (Gallimard, 2006), nous offre un corpus de contes et de mythes de ces populations appelées eskimos avant qu'elles ne fassent valoir leur autonyme. Il y a de quoi être sérieusement dépaysés au milieu des souvenirs intra-utérins, des récits sur la différenciation des sexes et d'extraordinaires relations avec le monde animal si particulières à la culture inuit.

haut de cette page

 




Les sites du moment


Panneau de l'exposition Margaret Mead


 bturqomb.gif (1016 octets) Ces pages (en anglais) sur Margaret Mead, conçues par la Librairie du Congrès américain pour commémorer le 100e anniversaire de cette ethnologue, sont un ensemble imposant et réussi de textes, manuscrits; notes de terrain, d'images, de photographies, de documents inédits, offrant une vue relativement complète de la vie et de l'œuvre de cette personnalité majeure du XXe siècle.


Logo du Musée Juif de Belgique bturqomb.gif (1016 octets) Visitez le Musée Juif de Belgique. Le site web propose de parcourir les collections et plusieurs expositions (réelles et virtuelles) ; la dernière s'intitule Trajectoires et Espaces juifs - La schoule de Molenbeek - Facettes d'un judaïsme contemporain, mais n'oubliez pas une exposition passée, Juifs du Maroc, riches en informations et en images. les actualités géopolitiques contemporaines masquent les liens séculaires entretenus par les communautés juives, arabes et berbères au Maroc. On en vient même à oublier que certains tombeaux de saints pouvaient recevoir des pèlerinages juifs et musulmans ou que le roi Mohammed V a protégé les juifs marocains du régime de Vichy. Adresse : rue des Minimes 21 / Miniemenstraat / 1000 Bruxelles / Brussel / Brussels. Infos : (+32) (0)2 512 19 63.


logo de Carnets du Vietnam bturqomb.gif (1016 octets)Carnets du Vietnam est le site web d'une revue généraliste du même nom, tenus "à bouts de bras" par Dominique Foulon et Philippe Dumont, couvrant tous les aspects de la société et de culture vietnamiennes. Au fil des numéros, l'actualité, l'histoire (récente ou ancienne), la littérature, les livres, les films, des entretiens, etc. ont constitué un riche et important corpus de données sur le Viêt Nam. Le site web contient aussi de nombreuses informations pratiques et de liens spécialisés - visa, associations, autres sites, librairies, évènements etc. -. Nous avons collaboré à cette revue par un article sur Le culte des ancêtres dans le numéro 13 de décembre 2006. Cet article est notamment illustré par Gérald Gorridge, auteur de Les fantômes de Hanoï, publié récemment chez Casterman (2006).


 bturqomb.gif (1016 octets) La confrérie hamadcha de Fez dont le moqaddem est Abderrahim Amrani Marrakchi, est ici présentée par Frédéric Calmès, musicien et anthropologue, participant depuis de nombreuses années à la vie de cette confrérie. Avec nos pages sur les Aissaouas et l'incontournable site de Mehdi Nabti, La confrérie des Issawa, que nous avions déjà présenté, l'internaute pourra se faire une idée de ces deux confréries soufies lesquelles, avec les Gnaoua (Gnawa), sont les plus connues du Maroc. Aux côtés des Gnaoua et des Aïssawa, les Hamadcha font partis des trois confréries soufies les plus importantes du Maroc. A notre connaissance, aucun site web n'est consacré aux Gnaoua si ce n'est sous les formes promotionnels de la musique ou du festival d'Essaouira, aussi renvoyons nous pour ceux que cela intéresseraient à l'ouvrage d'Abdelhafid Chlyeh, Les Gnaoua du Maroc - Itinéraires initiatiques, transe et possession -, aux Éditons de La pensée sauvage, 1999.

haut de cette page

 



Un évènement ... ou deux ...


ramentevoir : Vieux) (Rare) Remettre en mémoire, rappeler au souvenir. se ramentevoir.


Il ne s'agit pas à proprement parler d'un évènement mais nous vous proposons un texte énigmatique  en forme de Clin d'œil où vous pourrez découvrir, paraphrasant Georges Condominas, que le quotidien est parfois exotique.

ouverture dans une autre fenêtre, pour revenir ici, vous devrez cliquer sur :


.
..Vous avez une idée pour les prochaines Actualités ?.... écrivez-moi.

haut de cette page

espaceVotez pour ce site au WebOrama

Accueil général du sitegrille.gif (47 octets)anciens numerosgrille.gif (47 octets)Page sommaire de tous les textes

© Association Géza Róheim - Fermi Patrick - 17 septembre 1998