Association Geza Roheim




l'air du temps


article

- Psychisme et Culture - P. Paduart
a lire

sites

evenement

anciens numeros

Explication des rêves - La dernière clef des songes

03 sept. 2009


 L'air du temps plutôt qu' Actualités car ces informations ne sont pas forcément tombées de la dernière pluie.



Les auteurs, éditeurs et libraires désireux de nous soutenir et de se voir cités sont les bienvenus.


A lire....

bturqomb.gif (1016 octets)  En avril 2004, le séminaire "Subjectivation et culture", Université de Bordeaux 2, sous la responsabilité de Odile Reveyrand-Coulon avait organisé des journées scientifiques intitulées Espaces et temps de l'interdit, Famille et culture : quels enjeux ?. Le succès de ce colloque et la qualité des interventions ont incité Odile Reveyrand-Coulon et Zohra Guerraoui à réunir la plupart d'entre elles sous la forme d'un livre Pourquoi l'interdit ? - Regards psychologiques, culturels et interculturels - , publié par les éditions érès en septembre 2006. Une vingtaine de participants ( psychologues, anthropologues, juriste, historien ..) y ont contribué : Suzanne Lallemand, Patrick Fermi, Dominique Bastrot, Jacqueline Monfouga-Broustra, Julie Cassagne, Eugène Ntondo Bubote, Nadine Theillaumas, Aminata Diop-Ben Geloune, Mamadou Mbodji, Benoît Sourou, Stéphanie Mousset, Aïcha Lkhadir, Claire Mestre, Didier Lett, Sidonie Mianzenza, Elaïne Costa-Fernandez, Alexandra Herbert. Pour en savoir plus sur cet ouvrage, cliquez sur Pourquoi l'interdit ? [ nécessite un lecteur de format pdf - si vous n'en possédez pas, vous pouvez télécharger gratuitement Adobe Reader ]

bturqomb.gif (1016 octets) Marie Rose Moro nous a adressé Avicenne l'andalouse. Nous lui avons consacré une page web que vous retrouverez en cliquant ici [ ouverture dans une nouvelle fenêtre ].

bturqomb.gif (1016 octets) Nous avons aussi reçu Le destin en psychanalyse, sous la direction de Riadh Ben Rejeb, publié par les éditions In Press. Nous rappelons que nous avions présenté un autre livre de Riadh Ben Rejeb, Psychopathologie transculturelle de l'enfant et de l'adolescent, sous titré Cliniques maghrébines dont une partie A propos de prénomination est consultable sur notre site. Nous signalons à ce propos le succès de cette page qui a reçu plus de 50000 visiteurs depuis que nous l'avons affichée.

bturqomb.gif (1016 octets)  Les lecteurs intéressés par les relations entre textes chinois, vietnamiens, français et par la pensée bouddhiste pourront consulter le magnifique livre de Philippe Langlet et Dominique de Miscault, intitulé Un livre des moines bouddhistes dans le Việt Nam d’autrefois, Paris, éd. Aquilon, 2005. La base en est un ouvrage des plus anciens de la littérature vietnamienne, écrit en chinois classique, Anthologie du Jardin des Méditations, Thiền Uyển Tập Anh, 禪苑集英. Un compte-rendu de cet ouvrage est désormais consultable sur ce site.

bturqomb.gif (1016 octets) Nous sommes heureux de vous annoncer la publication de notre livre, Fragments de culture vietnamienne traditionnelle dont vous trouverez une description complète en suivant ce lien. [ ouverture dans une nouvelle fenêtre ]

haut de cette page

 




Les sites du moment


 bturqomb.gif (1016 octets) http://www.diverscites.org/ est le site de l'association DiversCités. Les objectifs sont multiples. Organisés autour de la traite négrière et de l'esclavage, DiversCités est une entreprise de mémoire collective. Karfa Diallo en est le président fondateur. En visitant ce site, vous pourrez prendre connaissance de divers documents pédagogiques et du projet d'un Mémorial de la traite des Noirs.

bturqomb.gif (1016 octets) La Bibliothèque interuniversitaire de médecine et d'odontologie possède une base de données incroyable relative à l'histoire de la médecine. Sous la rubrique Medic@, vous trouverez par exemple plus 3000 textes intégraux, de la Grèce antique au XXe siècle. Une véritable mine pour la recherche. des auteurs classiques et de leurs écrits, de la médecine arabe aux travaux sur les monstres, de l'hypnotisme à la flore médicale, il serait étonnant que vous ne trouviez pas un texte généralement introuvable par ailleurs.

logo de Bastidiana

bturqomb.gif (1016 octets) Selon sa propre définition, "Bastidiana est une association qui publie une revue, elle se fixe comme objectif de faire connaître l'oeuvre et la pensée du sociologue Roger Bastide, par la revue, des colloques et en suscitant la réédition de ses livres."
Cette image, réalisé par Carybé à la demande de P. Verger représente le dieu Xango, dieu du tonnerre dans le panthéon du Candomblé brésilien. R. Bastide a été initié sous l'égide de cette divinité. Elle est le logo de l'association dont le site web est hébergé par l'Université de Caen.

 bturqomb.gif (1016 octets) Créé en mai 2003, le réseau scientifique TERRA (Travaux, Etudes, Recherches sur les Réfugiés et l’Asile) s’est constitué au cours de Rencontres publiques organisées à l’Université Panthéon-Sorbonne ( Paris 1) et à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (Science Po, CERI). La dynamique de ce réseau doit également beaucoup à un forum ("liste de diffusion" par Email) qui a connu une croissance  spectaculaire du nombre de ses abonnés, d’une trentaine au printemps 2003 à plus de 1500 trois ans plus tard. Plusieurs programmes de recherche impulsés par des membres du Groupe de Pilotage de TERRA animent aujourd’hui la réflexion collective et apportent les moyens de fonctionnement du réseau : le Programme ASILES dirigé par Michel Agier (IRD, EHESS), le Programme FRONTIERES dirigé par Didier Fassin (Paris 13, EHESS).

haut de cette page

 



Un évènement ... ou deux ...

 
papillonDrôles d'animaux ou la raison productiviste efface la raison sacrificielle.
Depuis quelques mois, la question de la "grippe aviaire" occupe un espace médiatique considérable. De la Chine à la ferme isolée de la campagne française, cette question, par l'intermédiaire des moyens actuels de communication, traverse la quasi-totalité des esprits avec son cortège d'interrogations, de peurs diffuses et de drames annoncés. S'agissant d'une "maladie", les commentateurs se tournent spontanément vers les savoirs biologiques, médicaux et pharmaceutiques, négligeant par là-même tout autre discours ou analyse qui pourrait s'y rapporter. Les ombres des animaux malades se succèdent ainsi depuis maintenant quelques années au dessus de nos têtes. Dans un article de la revue d'ethnologie, Terrain (n°38 mars 2002), intitulé Crise de la vache folle et déclin de la raison sacrificielle, Mondher Kilani s'interrogeait sur les rapports devenus singuliers entre les animaux et les humains. Les vaches nourries aux farines animales - et même au placenta humain - ne sont pas seulement devenues carnivores mais quasiment cannibales et transmettent leur folie à l'homme. Kilani montre, entre autres chose, que "la raison productiviste a évacué la composante symbolique sous-jacente à toute consommation de viande" . Cet article éclaire d'une manière originale et très intelligente certaines caractéristiques de nos sociétés modernes. On aimerait qu'une analyse comparable se penche sur la grippe aviaire qui, de nos poulets désanimalisés (déshumanisés ?) en batteries aux vrais oiseaux migrateurs, franchit les frontières pour tomber du ciel en pandémies annoncées. Cet article est intégralement consultable sur le site de la revue Terrain.


Sukua, un enfant Kogi - Site de TchendukuaUn ethnocide silencieux
En 1997, le géographe français Eric Julien, suite à une expérience de terrain chez les indiens Kogis,  fondait l'Association Tchendukua. Son objectif principal est d'aider les Kogis à se réapproprier leur culture, notamment et très concrétement en leur permettant de récupérer leurs terres. Grâce aux actions de l'association, au fil des années, 13 terres ont été rachetées et restituées aux Kogis pour une surface totale de 1500 hectares. Malheureusement il n'y a que dans les contes de fées que les histoires finissent bien.
".. depuis quelques mois, la situation dans la Sierra s’est brutalement dégradée. Plusieurs nouvelles douloureuses nous sont parvenues, qui ébranlent fortement cette démarche et remettent en cause notre travail. Bien sûr, il y a la disparition de Gentil, notre ami et collaborateur, qu’aucun de nous n’a plus vu depuis le 11 novembre 2004... Mais il y a aussi le “vol” de deux des terres que nous avions restituées aux Kogis, au mépris de toutes les lois colombiennes, le déplacement forcé de dizaines de familles, l’assassinat de plusieurs Kogis, le viol de femmes, la fumigation de leurs terres, etc. Force est de constater que nous assistons impuissants à un “ethnocide" silencieux, disparition programmée d’une communauté et d’un regard sur le monde.."
Heureusement, l'histoire n'est pas réellement terminée, les luttes continuent et l'Association Tchendukua, de France, de Suisse, du Canada, poursuit ses objectifs. Pour en savoir plus, visitez leur site : Association  Tchendukua - Ici et Ailleurs.

Les Kogis ou Kogui - leur autodénomination est Cogui, c'est à dire "jaguars" - vivent au nord de la Colombie, au coeur de la Sierra Nevada de Santa Marta. Leur culture n'est pas seulement menacée par la cupidité des "colons" et par la négligence des pouvoirs publics, elle l'est aussi par un intense prosélytisme chrétien, notamment des pentecôtistes, tentant d'éradiquer les organisations et les valeurs traditionnelles, bien sûr avec la bonne foi de ceux qui ne doutent pas de posséder la Vérité...

...Vous avez une idée pour les prochaines Actualités ?.... écrivez-moi.

haut de cette page

espaceVotez pour ce site au WebOrama

Accueil général du sitegrille.gif (47 octets)anciens numerosgrille.gif (47 octets)Page sommaire de tous les textes

© Association Géza Róheim - Fermi Patrick - 17 septembre 1998